NEPAL

Si vous me suivez sur Instagram vous avez surement du le voir, fin Février je suis partie au Népal, pour une mission humanitaire. J’ai eu énormément de question, j’ai donc décidé de vous faire un article et une vidéo youtube pour répondre à vos questions.

Pourquoi un voyage humanitaire ?

J’ai l’habitude de voyager pour moi, de faire des beaux voyages, dans des beaux endroits. Mais j’ai toujours été attirée par l’humanitaire, sans savoir pourquoi, le fait d’aider, de se sentir utile, et d’apporter à des gens qui ont bien moins que moi. J’aime énormément les enfants aussi.

Avec quelle association et pourquoi ?

Un jour sur Instagram je vous ai demandé si vous connaissiez des associations fiables, car j’avais un peu peur de me lancer avec une que j’aurais trouvé sur le net, sans connaitre les personnes réellement. J’ai eu beaucoup de réponse, mais une a attirée mon attention car c’était une fille de ma ville qui faisait partie d’une association basée à Clermont-ferrand en collaboration avec une association Népalaise. J’ai donc rencontré Terry, qui a monté Peace for People France. Et j’ai tout de suite accroché avec ses idées et ce qu’il avait mis en place.

Comment ça marche ?

Ici j’ai pu choisir la période, la durée de ma mission, je n’avais besoin d’aucun diplôme en particulier, juste de ma motivation. Vous enseignerez en anglais à l’école alors il faut quand même avoir quelques bases pour être à l’aise. Du coup j’ai décidé de partir 2 semaines, bien que ça soit court pour m’organiser avec le boulot c’était compliqué, et le fait de partir seule plus longtemps me faisait un peu peur aussi. J’ai demandé à m’occuper des plus jeunes enfants, j’accroche plus avec les plus petits.

Les formalités

Ensuite on s’organise avec l’association, le billet d’avion est à nos frais, il y a des frais de missions qui vont varier en fonction du temps passé là-bas. Mais ce que vous payez sera reversé à l’école, pour payer des uniformes, du matériel, ou encore les frais de scolarité des enfants. De plus une fois là-bas vous n’aurez rien à débourser, vous êtes logés et nourris.

La vie au Népal

Du coup comment ça se passe là-bas ? J’atterris à Katmandou, le Népal est un pays très pauvre, et la ville est très polluée, le trafic est compliqué, on met à peu près deux heures à arriver au district là où je vais effectuer ma mission et être logée, dans la famille de Santosh, des gens tellement accueillant, gentils et généreux.

Là-bas on mange deux repas, à 8h et à 18h, et à chaque fois : riz, légumes au curry, et une sauce liquide avec un peu de lentilles (le dal). Les premiers jours ça passait très bien jusqu’au moment où je suis tombée malade à la fin du séjour, et la le curry ne pouvait plus passer, ni le riz le matin.

Je partais à l’école à 9h, je descendais prendre le bus avec soit le proviseur soit une maitresse, 10 min de trajet, 10 min de marche et on arrivait à l’école. Dans mon école il y avait un proviseur et 3 maitresses. 5 classes avec du coup des niveaux différents, la plus grande classe comptait 13 élèves âgés de 2 à 3 ans en moyenne, puis des classes de 3 à 7 élèves plus âgés en fonction des niveaux.

J’ai été très bien accueillis dans mon école, tout le monde a été d’une gentillesse incroyable, les enfants sont tellement attachants. Même si le premier cours a été un peu impressionnant car je ne savais pas vraiment comment faire et par quoi commencer, ensuite tout s’est déroulé naturellement et c’était un plaisir à chaque moment.

J’aurais aimé réfléchir un peu plus avant et leur apporter des coloriages, des cartes du monde, des excories imprimés etc.. J’ai fait avec ce que j’avais du coup nous avons vu les couleurs, parties du corps, des jeux, des petits bacs, pictionnary, dessiner et apprendre les drapeaux de différents pays, les animaux…

J’avais cours jusqu’à 14h30, j’avais donc 45 min chaque classe, plus une récrée de 10 min et 45 min pour manger. Les repas à l’école n’étaient pas les meilleurs clairement je pense que c’est ça qui m’a rendu malade, le riz déshydrater et les poids chiche pas très cuits mais très épicés., plus des bouts d’oeufs et ça 3 jours de suite…

L’école se déroule du Dimanche ( qui équivaut au Lundi chez nous ) au Vendredi, il n’y a que le Samedi de repos.

Mon ressenti

C’est un voyage que je n’oublierais jamais, les enfants m’ont beaucoup touché, et je me suis attachée très vite à eux, ils sont tous adorables, ils ont tous quelques choses en plus et j’avoue qu’il me manque déjà. Les Népalais et la famille qui m’a accueilli aussi, ce sont des gens qui sont heureux du peu qu’ils ont, qui ne se plaignent jamais, qui vous donnerez tout. Et ça vous aide à vous remettre en question sur pleins de choses superficielles, ça vous fait voir la vie autrement.

J’aurais aimé faire ce voyage avec une amie, car au début de ma mission il y avait d’autres Françaises et les soirs c’était top de se retrouver avec elles de discuter de rigoler. Mais les jours où j’étais seule c’était plus compliqué, je ne suis pas du tout quelqu’un de solitaire, et même si toute la famille était là c’était assez dur de communiquer. Et j’aurais aimé passer plus de temps à l’école, avec les enfants et leur apporter encore plus.

Je vous laisse le lien de ma vidéo si ça vous intéresse.

 

 

Laisser un commentaire